Paroisse Notre-Dame du Rosaire, Saint-Maur des Fossés
http://lerosairesaintmaur.org/Editorial-de-NOEL
      Editorial de NOEL

Editorial de NOEL


JESUS, QUI EST-IL ET D’OU VIENT-IL ?

En ce Noël 2012 nous sommes marqués cette année encore par la crise économique, mais aussi par des débats qui traversent toute la société sur l’identité des personnes et leurs liens notamment à travers la question du mariage. C’est dans ce contexte que nous sommes aussi invités à célébrer la naissance de Jésus Christ comme l’événement qui fait advenir Dieu dans le monde et l’homme renouvelé dans le cœur de Dieu.

Le pape Benoît XVI nous a proposé que l’année 2013 soit une « Année de la foi ». Il a souhaité que le début de cette année commence le 11 octobre, jour anniversaire de l’ouverture du Concile Vatican II (le 11 octobre 1962) il y a cinquante ans. Il vient aussi de sortir le troisième volume de sa lecture des évangiles (« L’enfance de Jésus  » Paris, Flammarion, 15 euros). Le début de son ouvrage constitue une réflexion sur les généalogies de l’évangile de Matthieu (Matthieu 1,1-17) et de Luc (Luc 3,23-38) et sur le prologue de Jean (Jean 1,1-18). Vous trouverez aisément ces réflexions très stimulantes aux pages 11 à 25 de cet ouvrage. Elles m’ont inspiré le titre de cet éditorial.

Bien sûr il y a la question de l’identité de Jésus (Il la pose à ses disciples lorsqu’il est en chemin avec eux, en Matthieu 8,27 par exemple). Et cette question taraude l’entourage familial de Jésus à mesure qu’il entre dans sa vie et son ministère. Les gens de son village se disent entre eux : Nous connaissons sa mère, son père (cf. Marc 6,3 ; Jean 6,42). Que lui arrive-t-il ? On ne le reconnaît pas dans son identité de fils de charpentier et de villageois…

Il y a aussi la question de son origine que prennent à leur compte les « généalogies » en montrant comment au fil des générations Jésus est bien fils d’Abraham, le père des croyants en marche et de David, le roi-messie. Ou encore, selon Luc, qu’il est fils d’Adam, fils de Dieu. « Luc… descend de la cime Jésus vers les racines, pour montrer en tout état de cause à la fin que la dernière racine ne se trouve pas dans les profondeurs, mais au contraire en haut – c’est Dieu qui est à l’origine de l’être humain : « Enos, fils de Seth, fils d’Adam, fils de Dieu. » (Luc 3,38) » (Op.cit. Page 20)

« L’événement Jésus Christ » tel qu’il est rapporté par ces généalogies nous dit en somme deux choses sur son origine, sa mission et son identité : Il est l’accomplissement de la promesse de Dieu, celle que les prophètes d’Israël entrevirent au fil des siècles. Il est aussi le « nouvel Adam » parfaitement uni au Père, sans péché, promesse d’une humanité renouvelée.

Dès lors célébrer Jésus Christ dans le mystère de sa naissance dans le monde à Noël ne peut que nous amener à une réflexion fondamentale sur ce que nous sommes nous aussi : inscrits dans la suite des générations d’hommes et de femmes qui nous ont portés à la vie, qui nous ont « mis au monde ». Célébrer Noël nous amène aussi à nous interroger très profondément et vraiment sur notre acte de foi au Christ : accomplit-il pour nous la promesse de Dieu-Emmanuel (Emmanuel signifie « Dieu avec nous  » en hébreu) ? Est-Il pour nous promesse de renouvellement pour l’humanité encore aujourd’hui ?

Benoît XVI conclut sa méditation avec le prologue de Jean que nous entendons dans la liturgie du jour de Noël. Il commente en particulier le verset 12 du chapitre 1 : « Mais à tous ceux qui l’ont accueilli, Il a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son nom, eux qui ne furent engendrés ni du sang, ni d’un vouloir de chair, ni d’un vouloir d’homme, mais de Dieu. »

Par le baptême nous naissons à Dieu. «  La foi confère une nouvelle naissance : ils (les croyants) entrent dans l‘origine de Jésus Christ, qui désormais devient leur origine même… Notre vraie « généalogie » est la foi en Jésus, qui nous donne une nouvelle origine, nous fait naître « de Dieu ». » (Op.cit., pages 24-25)

Comme prêtre, je rencontre de plus en plus d’adultes et de jeunes qui se cherchent et cherchent un sens (signification et direction) à leur vie. Récemment un papa qui réfléchit à son propre baptême me disait combien une réflexion sur notre fragilité et notre grandeur en même temps qu’un besoin d’entrer dans une communauté l’animent.

Poursuivons, frères et sœurs, cette réflexion chacun, ensemble, dans cette paroisse ou ailleurs sur ces questions essentielles qui ne nous éloignent pas pour autant de nos contemporains ni des questions d’avenir tant sociales, économiques ou sociétales actuelles : qui sommes-nous ? D’où venons-nous ? En ce temps de NOËL, dans le climat chaleureux de retrouvailles familiales et amicales, je vous invite à regarder vers Jésus Christ Dieu fait homme qui nous dit notre identité profonde  : nous sommes faits pour Dieu qui nous donne notre véritable visage humain, nous apprend ce qu’aimer veut dire, nous fait prendre fait et cause pour la terre qu’Il est venu rencontrer et donne ultimement sens à notre vie appelée à rencontrer Dieu par-delà cette vie terrestre .

Oui, c’est en regardant vers le Christ et en commençant par la crèche que l’on découvre l’homme accompli rassemblant autour de lui :

  • Joseph son père nourricier qui l’adopte pleinement et l’inscrit dans la tradition d’Israël,
  • Marie, « celle en qui arrive un nouveau commencement »,
  • Les bergers, pauvres parmi les pauvres premiers autour de l’enfant né dans la pauvreté,
  • Les mages, astronomes et astrologues qui ressemblent à tant de nos contemporains attirés par la raison et l’irrationnel…


Fêtons Noël ici comme partout en famille chrétienne rassemblée promesse pour une humanité réconciliée !

Joyeux et saint Noël !


Père Stéphane AULARD

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Evénements



- A Notre-Dame du Rosaire le dimanche : 9h messe tridentine, 11h, 18h messe des jeunes, samedi : 18h

- En semaine

  • lundi, mercredi : 19h
  • mardi, jeudi, vendredi, samedi : 8h30

- A la Chapelle St-Joseph le dimanche 9h30

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017

Rendez-vous

newsletter