Paroisse Notre-Dame du Rosaire, Saint-Maur des Fossés
http://lerosairesaintmaur.org/L-annee-de-la-misericorde
    L’année de la miséricorde

L’année de la miséricorde


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 9 mai 2016
  • réagir

Du 8 décembre 2015 au 20 novembre 2016, l’Eglise catholique célébre une Année Sainte extraordinaire (voir l’article mis en ligne dans la rubrique "adultes"). Ce « Jubilé de la Miséricorde » a débuté par l’ouverture de la Porte Sainte à la basilique Saint-Pierre de Rome, à l’occasion de la fête de l’Immaculée Conception (8 décembre) et se terminera par la solennité du Christ Roi. Elle promeut dans le monde entier l’ouverture extraordinaire des églises pour inviter à l’adoration du Saint-Sacrement et la célébration du sacrement de réconciliation. Le thème de cette année sainte est tiré de la lettre de Saint Paul aux Ephésiens : « Dieu riche en Miséricorde » (Ephésiens 2,4).

Dans notre paroisse, l’ouverture de l’année sainte a été célébrée le 8 décembre 2015 à l’église Notre-Dame du Rosaire.

Toute notre année liturgique sera placée sous le signe de la Miséricorde jusqu’à la fin de l’automne prochain. Vous aurez bientôt des informations plus précises sur ce qui est prévu.

Pour plus d’informations sur l’année sainte, consultez le site de l’Eglise catholique en France en cliquant ici

Rendez grâce au Seigneur
(psaume 118)
"Rendez grâce au Seigneur car il est bon, car éternelle est sa miséricorde !
Qu’elle le dise, la maison d’Israël : éternelle est sa miséricorde !
Qu’elle le dise, la maison d’Aaron : éternelle est sa miséricorde !
Qu’ils le disent, ceux qui craignent le Seigneur : éternelle est sa miséricorde !
Mieux vaut s’abriter dans le Seigneur que se fier en l’homme ; mieux vaut s’abriter dns le Seigneur que se fier aux puissants...
Ma force et mon chant, c’est le Seigneur, il fut pour moi le salut."

"L’âme n’a rien pour sa défense si ce n’est ma miséricorde"
Extrait du Journal de Sainte Faustine Kowalska (1905-1938)
"Ma fille, dis que je suis l’amour et la miséricorde en personne. Quand une âme s’approche de moi avec confiance, je la comble d’une telle quantité de grâce qu’elle ne peut la contenir en elle et la rayonne sur les autres âmes.
Les âmes qui répandent le culte de ma miséricorde, je les protège dans toute leur vie comme une tendre mère protège son enfant qu’elle allaite encore, et au moment de leur mort je ne serai pas pour elle un Juge mais un Sauveur miséricordieux.
En cette dernière heure, l’âme n’a rien pour sa défense si ce n’est ma miséricorde. Heureuse l’âme qui s’est plongée toute la vie dans la source de la miséricorde car la justice ne la rattrapera pas.
Comme la méfiance envers ma bonté me blesse douloureusement ! Les péchés de manque de confiance sont ceux qui me blessent de la façon la plus douloureuse."

Extrait du message du Pape François :

Jésus-Christ est le visage de la miséricorde du Père. Le mystère de la foi chrétienne est là tout entier. Devenue vivante et visible, elle atteint son sommet en Jésus de Nazareth... Nous avons toujours besoin de contempler le mystère de la miséricorde. Elle est source de joie, de sérénité et de paix. Elle est la condition de notre salut. Miséricorde est le mot qui révèle le mystère de la Sainte Trinité. La miséricorde, c’est l’acte ultime et suprême par lequel Dieu vient à notre rencontre. La miséricorde, c’est la loi fondamentale qui habite le cœur de chacun lorsqu’il jette un regard sincère sur le frère qu’il rencontre sur le chemin de la vie. La miséricorde, c’est le chemin qui unit Dieu et l’homme, pour qu’il ouvre son cœur à l’espérance d’être aimé pour toujours malgré les limites de notre péché.

Il y a des moments où nous sommes appelés de façon encore plus pressante, à fixer notre regard sur la miséricorde, afin de devenir nous aussi signe efficace de l’agir du Père. C’est la raison pour laquelle j’ai voulu ce Jubilé Extraordinaire de la Miséricorde, comme un temps favorable pour l’Eglise, afin que le témoignage rendu par les croyants soit plus fort et plus efficace.

L’Année Sainte s’est ouvertele 8 décembre 2015, solennité de l’Immaculée Conception.... C’est le 20 novembre 2016, en la solennité liturgique du Christ, Roi de l’Univers, que sera conclue l’Année jubilaire. En refermant la Porte Sainte ce jour-là, nous serons animés de sentiments de gratitude et d’action de grâce envers la Sainte Trinité qui nous aura donné de vivre ce temps extraordinaire de grâce.

Cliquez ici pour avoir le message dans sa totalité ou bien suivez ce lien :
https://w2.vatican.va/content/francesco/fr/bulls/documents/papa-francesco_bolla_20150411_misericordiae-vultus.html

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Adultes



- A Notre-Dame du Rosaire le dimanche : 9h messe tridentine, 11h, 18h messe des jeunes, samedi : 18h

- En semaine

  • lundi, mercredi : 19h
  • mardi, jeudi, vendredi, samedi : 8h30

- A la Chapelle St-Joseph le dimanche 9h30

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017

Rendez-vous

newsletter