Paroisse Notre-Dame du Rosaire, Saint-Maur des Fossés
http://lerosairesaintmaur.org/La-transfiguration,1032

La transfiguration


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 22 mars 2011
  • réagir
  • 0 vote

Nous sommes en Carême et la liturgie de ce Dimanche nous propose ce beau récit de la Transfiguration : Dieu se révèle et donne aux disciples de voir Jésus transfiguré !

Quelle chance pour Pierre, Jacques et Jean ! Quel évènement extraordinaire !
Et nous, avons-nous cette chance ? Dieu se révèle-t-il à nous en notre temps ?

Je vous propose une réflexion en deux temps

  • pourquoi Dieu se révèle aux disciples lors de la Transfiguration
  • puis, comment Dieu se donne à nous, aujourd’hui.

1 - Pourquoi Dieu se révèle aux disciples lors de la Transfiguration ?

Les disciples ont tout quitté pour suivre Jésus et ils ont déjà vécu beaucoup de choses avec lui : ils n’ont peut-être pas tout compris mais ils sont restés à ses cotés car ils lui font confiance, ils ont compris que le message d’amour de Jésus venait de Dieu.

Mais ils vont avoir à vivre, aux cotés de Jésus, la montée à Jérusalem, et la Passion puis ils auront à recevoir, dans la foi, le mystère de la résurrection.

Et par cette manifestation extraordinaire de Dieu lors de la Transfiguration,
Dieu leur parle et leur dit : « Jésus, celui qui vous a appelé pour marcher à sa suite, est bien le Messie, le Fils de Dieu que vous attendiez ».

Ainsi ils sont par avance fortifiés pour vivre les épreuves de la Passion et de la mort du Christ, pour comprendre que le fait que Jésus accomplisse le message d’Amour du Père , jusque dans la mort, n’est pas un échec ( rappelez-vous le désespoir des disciples d’Emmaüs) mais un chemin de pardon, un chemin de résurrection.

Je vous invite donc à retenir deux points de ce récit de la Transfiguration vécue par les disciples :

  • Dieu se révèle, Dieu se donne à ceux qui lui ont donné leur confiance
  • et, Il se donne pour fortifier ses disciples dans la Foi.

2 - Et pour nous, frères et sœurs ?

Nous qui sommes en Carême, ce chemin de purification, parfois difficile, qui nous mène vers Pâques. Nous est-il donné, comme à Pierre, Jacques et Jean, de rencontrer le Seigneur ? Comment peut-Il se révéler à nous, aujourd’hui ?

Bien sûr, nous n’aurons sans doute pas la chance de vivre, comme les disciples, la Transfiguration de Jésus, alors comment rencontrer le Seigneur , aujourd’hui, dans l’ordinaire de nos vies ?

Comme pour les disciples, il y a un préalable, si je puis dire : Il demande notre confiance, notre adhésion dans la Foi….Et alors, il se révèle à nous :

Dieu se révèle à nous, aujourd’hui, par sa Parole

Certains d’entre vous ont sûrement vécu cette expérience d’être saisi, presque au sens physique du terme, par une parole de l’Evangile.

Vous avez peut-être en tête l’une ou l’autre de ces paroles…

Pour moi, c’est sans doute le texte des disciples d’Emmaüs, dans Luc, chap 24 :
« Alors leurs yeux s’ouvrirent …mais il disparut à leurs regards ».

Cette parole de l’Evangile, qui exprime une présence insaisissable mais bien sensible, m’aide à percevoir quelque chose du mystère de la résurrection et de la présence du Ressuscité au milieu de nous ….résurrection de Jésus…résurrection des êtres chers qui nous ont quittés et mystère de leur présence à nos côtés.

Cette Parole fût et est toujours pour moi une Parole où Dieu se révèle à moi .

Dieu se révèle à nous, aujourd’hui, par les sacrements

Vous le savez, les sacrements sont un signe, efficace, par lequel l’Eglise nous donne de rencontrer le Christ

En avons-nous conscience lorsque nous recevons un sacrement ? Nos visages en sont-ils transfigurés ?

Permettez-moi de vous faire part de cette expérience que j’ai vécue l’an dernier, à la Communauté de l’Arche de Jean Vannier :
j’y étais en session et lors d’une célébration eucharistique, je me suis trouvé à donner la communion à des personnes lourdement handicapées, accompagnées de leur assistant. Et j’ai eu le bonheur de voir leurs visages non pas souriants, mais rayonnants, transfigurés par le bonheur qu’ils avaient à recevoir le Corps du Christ.

Dieu se révèle à nous, aujourd’hui, à travers nos frères

Bien sûr, tout homme est appelé à avoir un comportement humain et à aller à la rencontre de ses frères en humanité.

Mais pour nous Chrétiens, ce frère est un frère en Jésus-Christ, membre du Corps du Christ, visage du Christ : nous le disons ….le croyons-nous vraiment ?…nous mettons-nous vraiment dans cette attitude de rencontre d’un visage du Christ lors de nos rencontres ?

Ecoutons le témoignage de Madeleine Delbrel, dans un de ses récits :" Nous autres, gens des rues".

«  Parler ou se taire, raccommoder ou faire une conférence, soigner un malade ou taper à la machine.
Tout cela n’est que l’écorce de la réalité splendide, la rencontre de l’âme avec Dieu à chaque minute renouvelée, à chaque minute accrue en grâce, toujours plus belle pour son Dieu.
On sonne ? Vite, allons ouvrir ; c’est Dieu qui vient nous aimer.
Un renseignement ?...le voici…c’est Dieu qui vient nous aimer.
C’est l’heure de se mettre à table ? Allons-y : c’est Dieu qui vient nous aimer.
Laissons-le faire. »

Si Dieu se donne à nous aujourd’hui, par sa parole, par les sacrements,dans la rencontre du frère, saurons-nous, en ce temps de Carême, de marche vers Pâques, nous rendre disponibles, pour aller à sa rencontre et en recevoir ainsi une révélation qui va fortifier notre Foi ?

Pour cette deuxième semaine qui démarre, prendre le temps de la rencontre du frère, en repensant à l’attitude de Madeleine Delbrel dans l’ordinaire de chacune de nos rencontres.

Dans la suite de la démarche de Carême proposée pour le secteur de St Maur, nous vous proposons cette semaine, le mercredi 23 mars à 20h30 à la Maison Paroissiale de Saint François de Sales, une soirée « Forum de la rencontre du frère » .

Des chrétiens engagés dans des mouvements ou services allant à la rencontre de nos frères malades, prisonniers, seuls, démunis ici chez nous ou dans les pays du Sud, témoigneront de leurs expériences et comment ces rencontres sont un lieu privilégié pour nourrir et enrichir leur foi .


Diacre Gérard Vauléon

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Homélies antérieures



- A Notre-Dame du Rosaire le dimanche : 9h messe tridentine, 11h, 18h messe des jeunes, samedi : 18h

- En semaine

  • lundi, mercredi : 19h
  • mardi, jeudi, vendredi, samedi : 8h30

- A la Chapelle St-Joseph le dimanche 9h30

décembre 2017 :

Rien pour ce mois

novembre 2017 | janvier 2018

newsletter