Paroisse Notre-Dame du Rosaire, Saint-Maur des Fossés
http://lerosairesaintmaur.org/Le-don-de-l-Esprit-confirmation
    Le don de l’Esprit : confirmation des jeunes de Saint Maur 2013

Le don de l’Esprit : confirmation des jeunes de Saint Maur 2013


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 19 décembre 2013
  • réagir

Confirmation des jeunes de Saint-Maur des Fossés
Samedi 23 novembre 2013, 18h30
à Notre-Dame du Rosaire

Homélie de Monseigneur Michel SANTIER

Chers jeunes de l’Aumônerie,

Vous êtes des lycéens de l’aumônerie des lycées Berthelot, d’Arsonval, Condorcet, Mansart, ou de Teilhard de Chardin, ou vous vous êtes préparés en paroisse, venant d’autres lieux d’études. Nous nous connaissons un peu parce que je suis venu à votre rencontre le jeudi 14 novembre et j’ai lu chacune de vos lettres où vous exprimez le désir de recevoir le sacrement de la confirmation : « c’est une démarche qui vient du fond du cœur » « je vous fais part de mon enthousiasme de faire ma confirmation ».

Au milieu de vous aussi se trouvent une étudiante et deux jeunes femmes, ce fait est important car il montre que, même si on a été baptisé tout petit, on ne naît pas chrétien, on le devient. Il n’y a pas d’âge pour recevoir le sacrement de la confirmation, on peut le demander à tout âge, et j’espère que votre témoignage donnera à des jeunes ou à des adultes présents à cette célébration le désir de demander ce sacrement.

Nous l’avons entendu dans la deuxième lecture, celle des Actes des Apôtres : Pierre et Jean descendent de Jérusalem à Samarie, pour imposer les mains à ceux qui avaient été baptisés mais qui n’avaient pas encore reçu l’Esprit Saint. Cela montre que celui qui est vraiment initié à la foi chrétienne, celui qui devient membre à part entière de l’Eglise, c’est celui qui a reçu les trois sacrements de l’initiation chrétienne : le baptême, l’Eucharistie, et la confirmation.

Chers jeunes, lors du rite de la confirmation, après cette homélie, l’Evêque, successeur des Apôtres Pierre et Jean, avec tous les prêtres, va imposer les mains sur vous tous, afin que vous receviez l’Esprit-Saint.

Ce premier geste, ou signe, sera accompagné d’un deuxième signe pour chacun d’entre vous, l’onction avec le Saint Chrême, avec cette parole : « Sois marqué de l’Esprit-Saint, le don de Dieu ». Comme l’huile pénétrera votre front, l’Esprit-Saint va venir demeurer au plus profond de vous-mêmes, ainsi que Jésus l’a promis à ses disciples dans l’Evangile de cette célébration :

« Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre défenseur qui sera toujours avec vous, c’est l’Esprit de vérité ; il sera en vous »

Ce qui m’a bien impressionné dans vos lettres, c’est que vous avez perçu l’importance de l’intériorité de la foi, de la relation personnelle avec le Père, avec le Christ, dans la prière.

«  Lors d’un voyage dans une petite chapelle, je compris que la prière devait être un échange, une conversation dans laquelle Dieu devenait un confident, un ami »

« J’entretiens tous les soirs mon lien avec le Christ par mes intentions de prière, suivies du Notre Père et du " Je vous salue Marie" ».

« Le plus beau moment que j’ai vécu avec Dieu au Frat, c’était pendant le sacrement de la réconciliation où je me suis rendu compte "oui, Dieu existe, il est présent avec nous et je crois en lui" ».

« J’ai vraiment besoin de me confier au Seigneur tout le temps et je ressens sa présence constamment. Même si des fois, dans certains moments un peu plus difficiles, j’ai tendance à l’oublier ; mais je sais qu’il m’aidera à me relever et à surmonter certaines épreuves. »

« J’aime prier le soir, cela me permet d’entretenir mon lien avec le Christ. »

Chers jeunes, vous allez recevoir l’Esprit-Saint qui viendra fortifier en vous la foi, l’homme intérieur, c’est le sens du mot « défenseur » employé par Jésus « Je vous enverrai un autre défenseur  », un avocat. Jésus savait que ses disciples rencontreraient des difficultés dans leur foi en sa résurrection, des oppositions à leur témoignage, dans leur mission. Il leur promet que l’Esprit-Saint sera leur défenseur, leur avocat intérieur qui leur permettra de surpasser ces difficultés.

Pour vous, comme l’exprime une adulte dans sa lettre, « à l’adolescence il n’est pas toujours aisé de parler de sa foi devant d’autres », mais l’Esprit-Saint viendra au secours de votre faiblesse, je cite l’un d’entre vous : «  Parmi les sept dons de l’Esprit-saint, j’aimerais recevoir la force car je n’arrive pas à être assez fort au moment où je dois l’être  ».

L’Esprit-Saint est aussi l’Esprit qui nous unit les uns aux autres, qui fait de nous un seul Corps, le Corps du Christ. La foi n’est pas seulement une démarche individuelle, la foi pour grandir a besoin d’un bain ecclésial. Vous avez déjà fait l’expérience de l’Eglise dans vos rencontres d’aumônerie, de préparation à la confirmation, aux Frats, qui ont permis à plusieurs de redémarrer dans la foi, dans le scoutisme, au cours d’une retraite.

« Nous vivons de manières différentes cette foi et j’ai trouvé intéressant de la partager. »

« A l’aumônerie, chaque semaine, on découvre les différents messages de la Bible avec des amis proches, c’est très enrichissant, les temps de prière sont des moments très forts, lorsqu’on chante avec les animateurs et les autres lycéens. »

Chers jeunes, après la confirmation ne restez pas seuls dans votre foi, continuez à la vivre en Eglise, en aumônerie, en vous donnant rendez-vous pour participer à l’Eucharistie, notamment le dimanche soir à 18 heures dans cette église, animée par des jeunes, encouragez-vous à participer au Frat des lycéens à Lourdes en avril prochain. C’est d’ailleurs un beau cadeau de confirmation.

L’Esprit-Saint va faire aussi de vous des témoins de la foi auprès des enfants, des jeunes, car la foi grandit si on la partage, si on la fait connaître à d’autres.

«  La confirmation c’est un sacrement qui sert à passer du stade d’acteur du monde et ne plus être un simple spectateur ».

« J’espère transmettre mon amour du Christ en accompagnant des jeunes à l’aumônerie par exemple. »

« J’aimerais faire de l’humanitaire pour aider les personnes en difficulté. »

Chers jeunes, poursuivez la route de la foi au-delà des questions que vous vous posez, c’est le signe que vous êtes intelligents, la foi ne vous impose pas des interdits, intérieurement elle vous rendra libres.

Chers parents, parrains, marraines, animateurs, aujourd’hui les jeunes sont là grâce à vous, à vos encouragements. Voyez, leur foi est belle et profonde. Mais vous aussi avez reçu la confirmation, le don de l’Esprit ; que la célébration de vos jeunes ravive en vous le don de l’Esprit que vous avez reçu à votre propre confirmation. Que l’Esprit vous donne d’oser témoigner de votre foi et de votre espérance, dans une société qui doute d’elle-même.

L’avenir appartient à ceux qui sauront développer leur vie intérieure, comme ces jeunes.

+ Mgr Michel SANTIER
Evêque de Créteil

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Planète Jeunes



- A Notre-Dame du Rosaire le dimanche : 9h messe tridentine, 11h, 18h messe des jeunes, samedi : 18h

- En semaine

  • lundi, mercredi : 19h
  • mardi, jeudi, vendredi, samedi : 8h30

- A la Chapelle St-Joseph le dimanche 9h30

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017

Rendez-vous

newsletter