Pourquoi les Chantiers du Cardinal ?

Depuis 1905, la loi dite « de séparation des Églises et de l’État », énonce notamment :
« … la République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte…. ».
Par conséquent l’édification et l’entretien des nouveaux lieux de culte sont à la charge de l’Église, et il s’en suit la distinction entre églises communales, avant 1905 et églises diocésaines : après 1905.

Le Denier de l’Église étant spécialement affecté à la rémunération des prêtres et des laïcs salariés, ce sont les Chantiers du Cardinal qui sont en charge de ces nouveaux lieux de culte avec trois missions :
1- Bâtir : assurer une présence visible de l’Église dans tous les lieux d’activité et d’habitation.
2- Rénover : offrir aux paroissiens des lieux accueillants pour transmettre la foi.
3- Embellir : favoriser le recueillement et la prière grâce à l’art sacré.

Comment ?

Cette oeuvre assure l’indispensable solidarité des huit diocèses de l’Île-de-France à l’histoire et à la démographie contrastées : 65% des églises du diocèse de Créteil sont des églises diocésaines alors que dans le diocèse de Versailles, ce sont seulement 22%.
Deux exemples de participation des Chantiers du Cardinal dans notre diocèse : le financement partiel du redéploiement de la Cathédrale de Créteil et la mise en valeur de la maison de Madeleine Delbrêl à Ivry-sur-Seine.

Agir

L’annonce de l’Évangile est notre mission à tous. Partout où les hommes vivent, travaillent ou étudient, notre Église se doit d’être présente par des édifices religieux, témoignage visible de notre foi. La pastorale et la transmission de la foi passent nécessairement par des lieux de culte nouveaux, rénovés ou embellis.

À Notre-Dame du Rosaire, notre générosité est un devoir pour deux raisons : d’abord notre église a été édifiée avant 1905, ensuite notre richesse humaine et matérielle nous commande d’être généreux à proportion.

Quelques informations pratiques :

Site internet des Chantiers du Cardinal : pour satisfaire votre curiosité ou pour faire votre don en ligne (déductibilité fiscale de vos  66% dans la limite de 20% du revenu imposable).

D’avance, merci à toutes et à tous pour votre générosité !