Premier dimanche de l’Avent – REVENIR

« Il suffit de lui demander » de Soeur Agathe

Jésus, viens dans mon coeur.
Et donne-moi la force d’aimer.
Viens dans le coeur de tous ceux que j’aime.
Viens dans le coeur de tous ceux qui te cherchent.
Merci Jésus pour ton amour immense.
Jésus, je t’aime.

Chant : Seigneur, pardonne-moi

Deuxième dimanche de l’Avent –  REPARER

Avec la méditation du pape François*, « Quelle émotion devrions-nous ressentir lorsque nous ajoutons dans
la crèche des montagnes, des ruisseaux, (..) ! Nous nous souvenons ainsi, comme les prophètes l’avaient
annoncé, que toute la Création participe à la fête de la venue du Messie. »

* https://eglise.catholique.fr/vatican/textes-du-saint-siege/488976-merveilleux-signe-de-creche-lettre-apostolique-2 pape-francois/

Devant la crèche, prenons le temps de nous recueillir :
« Dieu qui nous aimes tant, merci pour cette belle lumière que Tu nous donnes. Nous avons préparé la crèche parce que nous attendons Ta venue. Viens éclairer nos chemins et mettre la chaleur de Ton amour dans notre coeur. Merci Dieu, de nous envoyer Jésus, Ton Fils. » (Prier ensemble à la maison p. 48)

Chant : Préparez le chemin du Seigneur

Troisième dimanche de l’Avent – SE SOUVENIR / LA JOIE

« Pour ouvrir son coeur » de Marie-Noëlle Viallet

Jésus, c’est très bientôt Noël, et mon coeur veille.
Je sais que tu es là, et cela me remplit de joie.
Je voudrais te confier les habitants de mes pensées,
ceux qui en ce jour de fête, ne seront pas comblés :
les démunis de tous les pays, les malades, les victimes de la guerre,
les esseulés, les sans-abris.
Par-delà la violence, viens apporter ta paix.
Par-delà la tristesse, viens apporter ta joie.
Par-delà de la vengeance, viens apporter ton amour.
Seigneur, viens guérir notre monde blessé et abimé.
Et donne à tous, par ta présence,
l’espérance qui ne s’éteint jamais.

Chant : « Il y a d’la joie » de (Soeur Agathe Dutrey/Léo Vym/ADF-Musique)

 

Quatrième dimanche de l’Avent –  SE REPOSER

« Pour attendre Noël » de Marie-Noëlle Viallet

Jésus, lentement, les jours défilent.
Attendre c’est difficile. Qu’il est long le chemin !
J’aimerais que la fête soit déjà demain.
Mais toi, tu prends ton temps.
Tu es très patient.
Tu veux nous laisser le temps de te connaitre, tout doucement.
Alors j’aimerais te préparer un cadeau, un très beau cadeau :
T’accueillir dans mon coeur pour que tu y fasses ta demeure.

Chant : Glorious – Ave Maria – Avec les Petits Chanteurs de St Thomas d’Aquin