En cette nuit de Noël, Seigneur, je voudrais…

 

Je voudrais te dire que le chemin vers la crèche est bien tortueux, long et sinueux.

Parfois je suis comme l’aubergiste qui refuse d’ouvrir la porte sans savoir que c’est Toi qui y frappes, Toi, petit enfant, encore dans le sein de ta Mère. Je suis celui qui oublie que Tu frappes à la porte de mon cœur et que Tu me parles dans la prière, qu’à chaque Messe Tu m’attends et Tu te donnes à moi.

Je suis aussi celui qui croise le vieillard boitant sur le chemin et qui ne lui propose pas d’aide pour avancer. Celui qui se moque, rigole, qui médit, en oubliant que Tu t’es fait homme par amour pour chacun de nous.

Seigneur, en cette nuit de Noël, je te demande pardon pour toutes les fois où je manque de foi, d’espérance et de charité.

 

Je voudrais te dire merci car le chemin vers la crèche est plein de joie.

Parfois je me sais être le mouton, pas le mouton qui suis bêtement le troupeau, non, mais la brebis parfois égarée que le Berger ramène et dont Il prend soin, l’agneau aimé du Pasteur. Je suis aussi le jeune berger qui se sait entouré d’amis fidèles, de frères en Christ, sur qui il
peut compter.

Et en chemin, voici que je rencontre les rois mages. Les rois mages viennent T’adorer ; la royauté à laquelle Tu nous appelles n’est pas le pouvoir mais le service. Merci Seigneur pour ceux qui savent s’abaisser au rang de serviteurs, ceux qui se dévouent, qui s’engagent et se donnent ; en particulier pour les soignants, les professeurs et ceux qui prennent soin des plus pauvres, des plus isolés, des plus fragiles.

Au fil de mes pas, je m’émerveille devant ta Création comme je voudrais que tout entière elle Te loue en cette nuit !

Seigneur, en cette nuit de Noël, je te remercie pour tout ce que Tu fais dans ma vie et dans la vie de chacun de tes enfants.

 

Je voudrais te dire qu’en chemin vers la crèche j’ai besoin de Toi.

Arrivant à la crèche, je viens déposer toutes mes intentions devant ta mangeoire. Contemplant ton humilité, Toi notre Sauveur, qui nais en cette nuit dans une étable, je te les confie, humblement.

Comme les anges annonçant la Bonne Nouvelle de ta venue sur la Terre, aide-moi à proclamer ton Amour pour tous les hommes et en particulier aux membres de nos familles que nous n’avons pu retrouver en ce Noël si particulier.

Me recueillant devant ta Sainte Famille, je te confie la mienne, avec ses fêlures, ses blessures, mais aussi ses moments de joie et d’amour partagés. Protège-la Seigneur et veille sur ceux que j’aime et ceux que je n’aime pas assez.

En cette nuit où Tu te fais petit enfant, Toi le Prince de la paix, apprends-nous à aimer et à pardonner. Je te confie tout particulièrement les victimes du terrorisme. Fais que je sois un artisan de Paix chaque jour dans toutes mes actions.

Je voudrais suivre l’exemple de la Sainte Vierge Marie, dire oui à ce que Tu veux et soumettre ma vie à ta Volonté pour vivre comme Toi, livré à l’Amour. Aide-moi à entendre Ta voix dans ma vie.

Seigneur, en cette nuit de Noël, je te confie, plein de joie et d’espérance, ces intentions : Jésus, Prince de la Paix, entends mes prières !

 

Prière rédigée avec les intentions des CM2 du catéchisme de la paroisse,  à l’occasion de la solennité de la Nativité de notre Seigneur Jésus-Christ (décembre 2020).