Paroisse Notre-Dame du Rosaire, Saint-Maur des Fossés
https://lerosairesaintmaur.org/Mais-qu-est-ce-que-j-ai-donc-fait-au-bon-Dieu
      Mais qu’est-ce que j’ai donc fait au bon Dieu ?

Mais qu’est-ce que j’ai donc fait au bon Dieu ?


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 7 mars 2019
  • réagir
  • 0 vote

L’Evangile de ce 3ème dimanche de carême (Luc13, 1-9) nous parle d’innocents tués par des évènements extérieurs : la chute de la tour de Siloé et le massacre ordonné par Pilate. Instinctivement, nous cherchons le sens de ces malheurs et nous sommes tentés de dire "mais qu’est-ce qu’ils avaient donc bien fait au bon Dieu ?"

Cette page d’évangile est de très haute importance. Elle rejette tout lien entre le mal subi ‑ maladie, accident, catastrophe naturelle ‑ et la faute. Le malheur n’est pas une punition. Par conséquent, ce qui nous arrive de positif n’est pas, à l’inverse, une récompense. La théologie de la rétribution est renversée, terrassée.

Devant le mal, le mal subi, le mal qu’aucune responsabilité morale n’a provoqué, nous sommes abasourdis. Il nous semble qu’en déterminer l’origine, l’expliquer, nous rendrait ce mal plus supportable. Revenir à la rationalité consolerait.

Le mal serait-il le mal s’il était justifiable ? Comment le mal est-il le mal s’il est justifié, non seulement expliqué mais rendu juste. Non, l’explication ne rend pas juste. Nous mesurons dans la grave maladie, dans les catastrophes et accidents, l’injustice de la condition humaine, sa fragilité, sa vanité. La vie humaine, à mains égards, n’a pas de sens.
..............
Nous autres, croyants, ne tenons pas à Dieu parce qu’il est le sens, ce qui explique qu’il y a quelque chose plutôt que rien. Il faut changer d’esprit, de manière de penser, se convertir comme dit le texte (et non se repentir). Dieu est ce qui advient sans pourquoi, comme la rose qui éclot ; vivre, quoi qu’il en soit du mal et du non-sens, c’est saisir cet avènement, que l’on ne peut traquer même s’il faut longtemps et souvent le chercher.

NDR : les parties en italique sont extraites de http://royannais.blogspot.com/

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Homélies de 2013 à 2019




- A Notre-Dame du Rosaire le dimanche : 9h messe tridentine, 11h, 18h messe des jeunes, samedi : 18h

- En semaine

  • lundi, mercredi : 19h
  • mardi, jeudi, vendredi, samedi : 8h30

- A la Chapelle St-Joseph le dimanche 9h30

Rendez-vous

newsletter