Prière au Créateur

Seigneur et Père
de l’humanité,
Toi qui as créé
tous les êtres humains
avec la même dignité,
insuffle en nos coeurs
un esprit de frères
et de soeurs.
Inspire-nous un rêve
de rencontre, de dialogue,
de justice et de paix.
Aide-nous à créer
des sociétés plus saines
et un monde plus digne,
sans faim, sans pauvreté,
sans violence, sans guerres.
Que notre coeur
s’ouvre à tous les peuples
et nations de la terre,
pour reconnaître
le bien et la beauté
que tu as semés en chacun,
pour forger des liens d’unité,
des projets communs,
des espérances partagées.
Amen !

Pape François
Fratelli Tutti

Tout le monde Te cherche Seigneur,
Particulièrement dans les événements tragiques qui abîment nos vies,
les bouleversent, les malmènent.
Tout le monde Te cherche.
Où es-tu ?
Es-tu un Dieu lointain ?
Indifférent à ce qui nous blesse ?
En Jésus, Tu t’es fait proche de chacun.
En Lui, Tu as souffert ce que nous souffrons.
Alors, aide-moi à croire,
Aide-nous à croire que Tu es le Dieu
présent au tout de nos vies.
Et que Toi aussi, sans Te lasser,
Tu nous cherches.

Chantal Lavoillotte

En cette nuit de Noël, Seigneur, je voudrais…

 

Je voudrais te dire que le chemin vers la crèche est bien tortueux, long et sinueux.

Parfois je suis comme l’aubergiste qui refuse d’ouvrir la porte sans savoir que c’est Toi qui y frappes, Toi, petit enfant, encore dans le sein de ta Mère. Je suis celui qui oublie que Tu frappes à la porte de mon cœur et que Tu me parles dans la prière, qu’à chaque Messe Tu m’attends et Tu te donnes à moi.

Je suis aussi celui qui croise le vieillard boitant sur le chemin et qui ne lui propose pas d’aide pour avancer. Celui qui se moque, rigole, qui médit, en oubliant que Tu t’es fait homme par amour pour chacun de nous.

Seigneur, en cette nuit de Noël, je te demande pardon pour toutes les fois où je manque de foi, d’espérance et de charité.

 

Je voudrais te dire merci car le chemin vers la crèche est plein de joie.

Parfois je me sais être le mouton, pas le mouton qui suis bêtement le troupeau, non, mais la brebis parfois égarée que le Berger ramène et dont Il prend soin, l’agneau aimé du Pasteur. Je suis aussi le jeune berger qui se sait entouré d’amis fidèles, de frères en Christ, sur qui il
peut compter.

Et en chemin, voici que je rencontre les rois mages. Les rois mages viennent T’adorer ; la royauté à laquelle Tu nous appelles n’est pas le pouvoir mais le service. Merci Seigneur pour ceux qui savent s’abaisser au rang de serviteurs, ceux qui se dévouent, qui s’engagent et se donnent ; en particulier pour les soignants, les professeurs et ceux qui prennent soin des plus pauvres, des plus isolés, des plus fragiles.

Au fil de mes pas, je m’émerveille devant ta Création comme je voudrais que tout entière elle Te loue en cette nuit !

Seigneur, en cette nuit de Noël, je te remercie pour tout ce que Tu fais dans ma vie et dans la vie de chacun de tes enfants.

 

Je voudrais te dire qu’en chemin vers la crèche j’ai besoin de Toi.

Arrivant à la crèche, je viens déposer toutes mes intentions devant ta mangeoire. Contemplant ton humilité, Toi notre Sauveur, qui nais en cette nuit dans une étable, je te les confie, humblement.

Comme les anges annonçant la Bonne Nouvelle de ta venue sur la Terre, aide-moi à proclamer ton Amour pour tous les hommes et en particulier aux membres de nos familles que nous n’avons pu retrouver en ce Noël si particulier.

Me recueillant devant ta Sainte Famille, je te confie la mienne, avec ses fêlures, ses blessures, mais aussi ses moments de joie et d’amour partagés. Protège-la Seigneur et veille sur ceux que j’aime et ceux que je n’aime pas assez.

En cette nuit où Tu te fais petit enfant, Toi le Prince de la paix, apprends-nous à aimer et à pardonner. Je te confie tout particulièrement les victimes du terrorisme. Fais que je sois un artisan de Paix chaque jour dans toutes mes actions.

Je voudrais suivre l’exemple de la Sainte Vierge Marie, dire oui à ce que Tu veux et soumettre ma vie à ta Volonté pour vivre comme Toi, livré à l’Amour. Aide-moi à entendre Ta voix dans ma vie.

Seigneur, en cette nuit de Noël, je te confie, plein de joie et d’espérance, ces intentions : Jésus, Prince de la Paix, entends mes prières !

 

Prière rédigée avec les intentions des CM2 du catéchisme de la paroisse,  à l’occasion de la solennité de la Nativité de notre Seigneur Jésus-Christ (décembre 2020).

Premier dimanche de l’Avent – REVENIR

« Il suffit de lui demander » de Soeur Agathe

Jésus, viens dans mon coeur.
Et donne-moi la force d’aimer.
Viens dans le coeur de tous ceux que j’aime.
Viens dans le coeur de tous ceux qui te cherchent.
Merci Jésus pour ton amour immense.
Jésus, je t’aime.

Chant : Seigneur, pardonne-moi

Deuxième dimanche de l’Avent –  REPARER

Avec la méditation du pape François*, « Quelle émotion devrions-nous ressentir lorsque nous ajoutons dans
la crèche des montagnes, des ruisseaux, (..) ! Nous nous souvenons ainsi, comme les prophètes l’avaient
annoncé, que toute la Création participe à la fête de la venue du Messie. »

* https://eglise.catholique.fr/vatican/textes-du-saint-siege/488976-merveilleux-signe-de-creche-lettre-apostolique-2 pape-francois/

Devant la crèche, prenons le temps de nous recueillir :
« Dieu qui nous aimes tant, merci pour cette belle lumière que Tu nous donnes. Nous avons préparé la crèche parce que nous attendons Ta venue. Viens éclairer nos chemins et mettre la chaleur de Ton amour dans notre coeur. Merci Dieu, de nous envoyer Jésus, Ton Fils. » (Prier ensemble à la maison p. 48)

Chant : Préparez le chemin du Seigneur

Troisième dimanche de l’Avent – SE SOUVENIR / LA JOIE

« Pour ouvrir son coeur » de Marie-Noëlle Viallet

Jésus, c’est très bientôt Noël, et mon coeur veille.
Je sais que tu es là, et cela me remplit de joie.
Je voudrais te confier les habitants de mes pensées,
ceux qui en ce jour de fête, ne seront pas comblés :
les démunis de tous les pays, les malades, les victimes de la guerre,
les esseulés, les sans-abris.
Par-delà la violence, viens apporter ta paix.
Par-delà la tristesse, viens apporter ta joie.
Par-delà de la vengeance, viens apporter ton amour.
Seigneur, viens guérir notre monde blessé et abimé.
Et donne à tous, par ta présence,
l’espérance qui ne s’éteint jamais.

Chant : « Il y a d’la joie » de (Soeur Agathe Dutrey/Léo Vym/ADF-Musique)

 

Quatrième dimanche de l’Avent –  SE REPOSER

« Pour attendre Noël » de Marie-Noëlle Viallet

Jésus, lentement, les jours défilent.
Attendre c’est difficile. Qu’il est long le chemin !
J’aimerais que la fête soit déjà demain.
Mais toi, tu prends ton temps.
Tu es très patient.
Tu veux nous laisser le temps de te connaitre, tout doucement.
Alors j’aimerais te préparer un cadeau, un très beau cadeau :
T’accueillir dans mon coeur pour que tu y fasses ta demeure.

Chant : Glorious – Ave Maria – Avec les Petits Chanteurs de St Thomas d’Aquin

En raison de la pandémie de Covid-19, les prochaines Journées mondiales de la Jeunesse (JMJ) de Lisbonne n’auront lieu qu’en 2023, mais il est proposer de prier dès à présent la prière officielle de l’événement.

Le thème de ces JMJ sera : « Marie se leva et partit avec empressement » (Luc 1,39)

Les jeunes sont appelés à « être lumière dans l’obscurité de la nuit » de ceux qui ne connaissent pas « la joie de la vie nouvelle en Jésus », avait déclaré le pape François lors de l’annonce du thème.

Notre Dame de la Visitation,

Toi qui partis vers la montagne rejoindre Élisabeth en hâte,

Conduis-nous aussi à la rencontre de tous ceux qui nous attendent

Afin que nous leur annoncions l’Évangile vivant : Jésus-Christ, Ton Fils et notre Seigneur.

Nous nous hâterons sans nous laisser distraire et sans retard, dans la disponibilité et dans la joie.

Amen

Crédits : Antoine Mekary | ALETEIA | I.Media

Le 24 mai 2020, le pape François a annoncé le lancement d’une année Laudato sí pour fêter les 5 ans de son encyclique.

Voici la prière que le pape propose pour cette année :

Dieu aimant, Créateur du ciel, de la terre et de tout ce qu’ils contiennent,
Ouvre nos esprits et touche nos cœurs, afin que nous puissions faire partie de la création, ton don.
Sois présent pour les nécessiteux en ces temps difficiles, en particulier les plus pauvres et les plus vulnérables.
Aide-nous à faire preuve de solidarité créative pour affronter les conséquences de cette pandémie mondiale.
Rends-nous courageux en acceptant les changements apportés à la recherche du bien commun.

Maintenant plus que jamais, que nous pouvons tous nous sentir interconnectés et interdépendants,
Assure-toi que nous pouvons écouter et répondre au cri de la terre et au cri des pauvres.
Les souffrances actuelles peuvent être les douleurs de l’accouchement d’un monde plus fraternel et durable.

 

 

Seigneur,

Cette année pastorale qui commence, c’est avec confiance que nous te l’offrons !

Donne-nous le courage et la force, tout au long de ces mois, de découvrir ta Présence au cœur de nos vies.

Que nos cœurs viennent à ta rencontre dans l’Eucharistie, le sacrement de Réconciliation, la Prière, nos activités paroissiales mais aussi à travers l’enfant qui te découvre, le jeune qui te cherche, la personne qui souffre et dans chaque regard que nous croisons.

Donne-nous la joie de te servir par le service gratuit de nos frères, la joie de te savoir présent au milieu de nous et en chacun de nous.

Que nos mains s’ouvrent pour cueillir ta Lumière et la transmettre joyeusement à nos voisins, afin que chaque jour, elle s’étale un peu plus loin et qu’ainsi se répandent sur tous les rayons de ta grâce.

Donne-nous l’audace de témoigner, par nos actes et nos paroles, combien Tu es grand et merveilleux, sur tous les chemins du monde et sans jamais nous décourager.

Que chacun apporte tout son être à la vie de la paroisse et que notre communauté soit un signe d’espérance, de foi et de charité dans le monde.

AMEN !

Voici que je me tiens à la porte et que je frappe.
C’est vrai ! Je me tiens à la porte de ton cœur, jour et nuit.
Même quand tu ne m’écoutes pas, même quand tu doutes que ce puisse être Moi, c’est Moi qui suis là.
J’attends le moindre petit signe de réponse de ta part, le plus léger murmure d’invitation, qui me permettra d’entrer chez toi.
Je veux que tu saches que chaque fois que tu m’inviteras, je vais réellement venir.

Je serai toujours là, sans faute. Silencieux et invisible, je viens, mais avec l’infini pouvoir de mon amour.
Je viens avec ma miséricorde, avec mon désir de te pardonner, de te guérir, avec tout l’amour que j’ai pour toi ;
Un amour au-delà de toute compréhension, un amour où chaque battement du coeur est celui que j’ai reçu du Père même.
Comme le Père m’a aimé, moi aussi je vous ai aimé.
Je viens, assoiffé de te consoler, de te donner ma force, de te relever, de t’unir à moi, dans toutes mes blessures.
Je vais t’apporter ma lumière. Je viens écarter les ténèbres et les doutes de ton coeur. Je viens avec mon pouvoir capable de te porter toi-même et de porter tous tes fardeaux.

Je viens avec ma grâce pour toucher ton cœur et transformer ta vie.
Je viens avec ma paix, qui va apporter le calme et la sérénité à ton âme.
Je connais tout de toi. Même les cheveux de ta tête, je les ai tous comptés.
Rien de ta vie n’est sans importance à mes yeux.
Je connais chacun de tes problèmes, de tes besoins, de tes soucis.
Oui, je connais tous tes péchés, mais je te le redis une fois encore : Je t’aime, non pas pour ce que tu as fait, non pas pour ce que tu n’as pas fait.
Je t’aime pour toi même, pour la beauté et la dignité que mon Père t’a données en te créant à son image et à sa ressemblance.
C’est une dignité que tu as peut-être souvent oubliée, une beauté que tu as souvent ternie par le péché, mais je t’aime tel que tu es.

Mère Teresa

Seigneur,

Devant ce mystère de la Vie transmise par mes enfants à leurs enfants,
je me sens toute petite et émerveillée.

Tu m’invites à accueillir chacun de mes petits-enfants de façon unique,
à l’image de ton amour inconditionnel pour chaque personne.

Certains ont été baptisés et vivent un chemin de foi chez eux,
d’autres ne sont pas baptisés et n’entendent pas parler de Toi.

Tu me demandes de vivre ma foi simplement quand je suis avec eux,
et de les aider à rester éveillés au sens de la Vie et à la beauté de ta Création.

Donne-moi un cœur ouvert et généreux, plein de gratitude pour le trésor de la Vie déposé en chacun, attentif à leurs questions et à leurs besoins,
dans le respect de ce que leurs parents souhaitent pour eux.

Merci Seigneur de m’accompagner sur ce chemin de la grand-maternité, dans l’humilité et la confiance.

Une grand-mère

Seigneur,

Tu appelles les jeunes au bonheur.
Ils portent en eux une grande soif d’aimer et de se donner.

Nous croyons que Tu as un appel particulier pour chacun ; il se découvre dans l’expérience de la rencontre personnelle avec Toi et l’écoute des besoins et des cris du monde.

Seigneur, fais de nos familles, de notre diocèse, de nos communautés, de nos mouvements, des lieux où les jeunes feront l’expérience de la prière et du service.

Fais naître en chacun le désir de te suivre humblement et d’oser répondre en vérité et en liberté à l’appel que Tu lui adresses.

Donne à nos communautés paroissiales l’audace d’éveiller, l’énergie d’appeler, la patience pour accompagner ceux que Tu appelles au ministère de prêtre ou à la vie consacrée et la sagesse pour aider au discernement.

Seigneur, Tu fais de ton Eglise une communauté d’appelés pour appeler. Donne-nous de proposer à tous la bonne nouvelle de la vocation.

Amen