La Réconciliation

« Ta foi t’a sauvée. Va en paix ! » (Lc 7, 50)


La Réconciliation, sacrement de Pénitence ou Confession, est le lieu privilégié de la Miséricorde, du Pardon et de l’Amour manifestés par le Christ et confiés par Lui à Son Eglise. Ses paroles : «  Ta foi t’a sauvée. Va en paix.  » (Lc 7, 50) sont réactualisées à chaque fois que le prêtre offre à celui qui se reconnaît pécheur la grâce de la réconciliation.

Tout au long de l’année, les prêtres de la paroisse Notre-Dame du Rosaire sont disponibles après les messes en semaine et pendant leurs permanences d’accueil (voir les horaires d’accueil).

En période de fêtes (Noël et Pâques en particulier), des horaires et permanences spéciaux sont annoncés.

Une fois par an a lieu la Journée du pardon, généralement pendant le temps du Carême. Des prêtres sont présents toute la journée à l’église et toute la communauté est invitée à vivre une démarche de réconciliation.

Comment se confesser ?

Il s’agit d’abord de se mettre en vérité face à Dieu et de lui demander de nous montrer ce qui fait obstacle à l’amour en nous, puis de rencontrer un prêtre.

Schéma « pratique » de la confession :

  • Le pénitent (celui qui vient demander à recevoir le sacrement) dit : « Bénissez-moi, mon père, parce que j’ai péché ». Le prêtre bénit alors le fidèle et l’invite à entrer dans la confiance pour cette confession.
  • Le pénitent peut dire depuis combien de temps il ne s’est pas confessé, et présenter brièvement son état de vie.
  • Puis vient le temps de l’aveu des péchés reconnus à la lumière de l’amour infini de Dieu. Je reconnais avec simplicité mon péché, sans me justifier. On peut examiner les manquements…
    – envers Dieu,
    – envers son prochain,
    – envers soi-même.

Ensuite le prêtre, témoin de la miséricorde, relève, encourage, fortifie dans la foi celui qui reconnaît ses fautes avec contrition.
– Il peut éventuellement essayer d’aider le pénitent par telle ou telle parole de conseil et de consolation;
– Il peut proposer une pénitence, qui sera le plus souvent une prière ou une méditation d’un passage de l’Évangile, ou un signe concret de conversion. La pénitence est une manière de vérifier notre désir de vie nouvelle et de rendre grâce à Dieu en toute chose.
– Il invite à formuler un acte de contrition*;
– Il prononce la formule d’absolution;
– Il invite à repartir dans la paix.

*  Actes de contrition :  « Mon Dieu, j’ai un très grand regret de T’avoir offensé car Tu es infiniment bon, infiniment aimable et que le péché Te déplaît. C’est pourquoi je prends la ferme résolution de ne plus T’offenser et de faire pénitence ». Ou bien : « Mon Dieu, j’ai péché contre Toi et contre mes frères, mais près de Toi se trouve le pardon. Accueille mon repentir et donne-moi la force de vivre selon ton amour. »

Vidéo sur le sacrement de Réconciliation